Emballages multicouche

Emballages multicouche

Certains produits demandent que l’emballage soit muni de plusieurs couches, conformément aux exigences imposées.

Propriété barrière afin de protéger le produit

  • Pour empêcher que les rayons ultraviolets (UV) pénètrent à l’intérieur de l’emballage et abîment les propriétés du produit, la configuration typique consiste en 3 couches. Celle de l’intérieur est noire. Ce système est employé pour des applications laitières de longue durée.
  • Pour éviter que l’oxygène pénètre dans l’emballage et oxyde le produit, il faut généralement employer 6 couches, car la couche de barrière a besoin de couches adjacentes avec une propriété adhésive (sauces, mayonnaises, jus de fruits, ketchup, certains produits laitiers vitaminés).
  • Pour éviter que les propriétés du produit émigrent vers l’extérieur, (produits chimiques, etc.). Deux couches sont employées à cet effet.

Utilisation du recyclage

  • Pour profiter du matériel recyclé en provenance de la post-consommation. Configurations en 3 couches. Celle de l’intérieur est la couche recyclée.

Réduction de Masterbatch

  • Pour réduire la quantité de “masterbatch”, lorsque son coût est trop élevé. Le “masterbatch” est ajouté à la couche externe de petite épaisseur par rapport à la couche interne.

Coextrusion

  • Pour fabriquer les emballages multicouches, il est nécessaire d’installer des systèmes de coextrusion, où les différentes extrudeuses alimentent simultanément la tête.
  • Il est indispensable que les couches maintiennent leur consistance longitudinalement et radialement pour limiter la quantité de matière barrière.
  • Dans le cas des machines rotatives d’Urola, étant donné qu’il existe uniquement une tête, indépendamment du nombre de moules, la configuration multicouche est énormément simplifiée et elle assure en même temps la consistance nécessaire.
  • Il faut ajouter à cela l’utilisation de têtes multicouche de la meilleure qualité qui existe de nos jours dans l’industrie.